Questions / réponses à propos de L’ÉPILATION DÉFINITIVE

_
Quelles sont les zones qui peuvent être traitées ?

L’épilation laser peut traiter les poils du visage (excepté le contour des yeux et des sourcils), du dos, de la poitrine, des bras, des aisselles, du maillot et des jambes.

Suis-je un bon candidat pour ce type de traitement ?

L’épilation laser est possible sur tous les types de peaux, y compris les peaux très claires ou très foncées, et sur la plupart des types de poils (sauf les poils clairs blonds ou roux ou les poils blancs, faute de mélanine).

Lors de la consultation de devis, il sera déterminé si vous pouvez être candidat, en fonction de plusieurs facteurs.

Comment cela fonctionne ?

L’épilation laser utilise le principe de « photothermolyse sélective ».

Le faisceau laser traverse la peau pour cibler la mélanine du poil.

L’énergie transmise va chauffer « sélectivement » le follicule pileux, pour le détruire définitivement, sans endommager les tissus avoisinants.

C’est à dire que l’énergie laser absorbée par le poil est transformée en chaleur et détruit le folliculee pileux tout en laissant intact la peau environnante.

Combien de temps dure la séance ?

Les traitements d’épilation laser ne dure que quelques minutes pour les petites surfaces, et environ une heure pour les surfaces plus larges.

Combien de séances sont nécessaires ?

Le nombre de séance varie en fonction du type de peau, de la couleur des poils et de leur densité.

En moyenne 4 à 6 séances sont nécessaires.

Pendant la consultation de devis, un planning adapté à vos besoins vous sera présenté.

Quel est le temps nécessaire pour la récupération ?

Vous pouvez continuer vos activités quotidiennes immédiatement après le traitement.

Y a t-il des effets secondaires ?

Généralement les suites d’une séance se résument à des rougeurs, parfois un œdème périfolliculaire pendant 24 heures.

Les complications sont rares et les principaux effets secondaires sont dus à une absorption de l’énergie au niveau de la peau entraînant des brûlures superficielles.

Ces lésions sont transitoires, régressant en moyenne dans la grande majorité des cas en 5 jours pour les petites croûtes, 28 jours pour les hyperpigmentations et jusqu’à 120 jours pour les hypopigmentations.

L’autre complication décrite est l’hyperpilosité paradoxale. Il s’agit de l’apparition de poils dans des zones où il n’existaient pas, après un traitement comprenant un minimum de 3 séances de laser épilatoire.

La fréquence de cette complication est faible (de 0,9 à 4% selon les études), et surviennent en moyenne 7 mois après le traitement.

Y a-t-il un âge minimal pour être traité en épilation laser ?

Il n’y a aucun risque à traiter un patient avant la puberté, cependant les poils ne sont pas des poils terminaux.

Ces derniers apparaîtront alors à la puberté.

Il est conseillé de commencer un traitement environ 2 ans après l’apparition des premières règles chez la jeune fille (car pendant cette durée la pilosité est instable).

Existe-t-il des risques de cancer avec l'épilation laser ?

Non, les lasers ne sont pas responsables de cancers de la peau.

Les cancers de la peau sont dus aux ultraviolets (UV).

Les lasers n’émettent pas d’UV mais de la lumière dite visible ou des infra rouge à haute puissance (pour le YAG). Les longueurs d’onde de la lumière visible et l’infra-rouge ne sont pas cancérigènes ;

Est-ce douloureux ?

Une petite sensation de chaleur ou de coup d’élastique, très nettement atténuée par un système de refroidissement couplé au laser (souffle d’air frais), peut être ressentie.